Jem
2011

For JEM, India Mahdavi adapts her architectural language to an exclusive jewellery collection. ‘For Voids, I adopted the perforated sheet metal, a rough and graphic material, from the building to offer an architecture on the scale of the body, inscribed in an exchange between voids and masses.’ A few arrangements, showing the same range of patterns in altering densities, were imagined for the whole ring, cuff or bracelet collections. Each element is self-sufficient but it’s in its accumulation that Voids tunes into a simple and modern vibration.

Pour JEM, India Mahdavi adapte son langage architectural à une collection de bijoux exclusive. « Pour Voids, j’ai emprunté au bâtiment ce matériaux brut et graphique qu’est la tôle perforée pour proposer une architecture qui soit à l’échelle du corps, inscrite dans un rapport de vides et de pleins ». Plusieurs trames, déclinant le même motif dans des densités différentes ont été imaginées pour l’ensemble de la collection des bagues, la manchette ou les bracelets. Chaque élément se suffit à lui-même mais c’est dans son accumulation que Voids trouve une vibration, simple et moderne à la fois.
Jem - India Mahdavi
Jem - India Mahdavi
Jem - India Mahdavi
Jem - India Mahdavi
Jem - India Mahdavi