Par mots-clefs
Par matériaux

ACHROMIA
2022

Pour répondre à la nouvelle invitation de la galerie Carwan à Athènes, India Mahdavi exploite et explore sa famille de formes - en faisant une totale abstraction de la couleur - Achromia est l’histoire de cette exploration.
La blancheur est un des symboles marquants du classicisme – jusqu’à preuve du contraire. Même si les musées du monde entier sont remplis de sculptures de marbre blanc perlé, l’archéologie a révélé que la norme chez les Grecs et les Romains était d’employer des couleurs extravagantes pour recouvrir leurs statues et bâtiments. Pourpre, bleu outremer, jaune, turquoise et d’autres couleurs dont les tons choquent, étaient souvent utilisés pour des motifs géométriques dans des assemblages contrastés. L’effet originale était en effet diamétralement opposé à ce que l’œil Occidental a l’habitude d’apprécier comme idéal classique. En substance, l’achromie glorifiée par le néoclassicisme Européen, qui a plus tard influencé la dichotomie entre le blanc Occidental et la polychromie Orientale, est ancrée dans une erreur historique.

© Giorgos Sfakianakis
ACHROMIA - India Mahdavi
ACHROMIA - India Mahdavi
ACHROMIA - India Mahdavi
ACHROMIA - India Mahdavi
ACHROMIA - India Mahdavi
ACHROMIA - India Mahdavi
ACHROMIA - India Mahdavi
ACHROMIA - India Mahdavi
ACHROMIA - India Mahdavi
ACHROMIA - India Mahdavi
ACHROMIA - India Mahdavi
ACHROMIA - India Mahdavi
ACHROMIA - India Mahdavi
ACHROMIA - India Mahdavi
ACHROMIA - India Mahdavi